mHealth

Il existe de nombreuses variétés de systèmes d'information dans la santé publique. EpiConcept en a créé un certain nombre, pour chacun d'entre eux, nous avons sélectionné un projet phare, c'est à dire qui est caractéristique de la catégorie.

Le terme mHealth désigne l’ensemble des technologies mobiles utilisées dans le secteur médical et la santé publique. L’enjeu est d’assurer la collecte, la centralisation et l’exploitation des données dans les environnements où une connexion Internet n’est pas stable, tout en assurant la sécurisation des stockages et des flux d’informations.

Le projet "Un Chez Soi d'abord"

Le projet «Un Chez Soi d’abord» est porté par le DiHAL et le laboratoire de santé publique EA 3279. Il vise à appliquer et à évaluer le modèle initié outre-atlantique d’accompagnement dans le logement des personnes sans-abri souffrant de troubles psychiques. Il repose sur l’idée que l’obtention d’un logement est le pré-requis à la prise en charge réussie dans une telle situation.

Dans le cadre de ce projet national, EpiConcept a mis en place un système de collecte sur NetBook des données de santé physiques et mentales des patients SDF. Tous les six mois, pendant quatre ans, les enquêteurs répartis sur quatre villes (Lille - Marseille - Paris - Toulouse) collectent les données auprès des SDF participant au programme.

Technologie

Les questionnaires ont été réalisés avec le framework Voozanoo 3. Ils comportent un très grand nombre de questions (un peu moins de 1 000 items) qui s’adaptent selon le bras d’étude du patient et l’ancienneté de son dossier (bilan à 6 mois, 12 mois, 18 mois, 24 mois). Ces questionnaires ont été réalisés de manière autonome par l’équipe du laboratoire EA 3279.

A chaque nouvelle insertion d’un patient dans l’étude, celui-ci est randomisé dans l’un des bras de l’étude : «Offre habituelles», «Un Chez Soi d’abord». Cette randomisation est réalisée de manière centralisée sur le serveur. Pour les besoins statistiques de l’étude, 200 personnes par ville ont été initialement recrutées.

La saisie des données est réalisée directement depuis les NetBooks sur le terrain, c’est à dire dans la rue lors d’une interview avec le SDF. Les données ainsi collectées sont envoyées de chaque netbook vers la base centralisée dès qu’une connexion internet stable le permet. En retour, le netbook reçoit le calendrier des prochains questionnaires à saisir pour chaque patient dont l’enquêteur est en charge, afin que celui-ci organise ses interviews de la semaine. Le pilotage des NetBooks, le contrôle et l’exploitation des données sont réalisés de manière centralisée du côté serveur par l’équipe d’«Un Chez Soi d’abord».

Organisation

La Direction générale de la santé a confié le volet « expérimentation et recherche » à l’Unité de Recherche EA3279, dirigée par le Pr. Pascal Auquier. Le programme est encadré par un consortium interdisciplinaire de plusieurs équipes de recherche en épidémiologie, recherche évaluative, sociologie, psychologie sociale, anthropologie, et économie placé sous la responsabilité l’Unité de Recherche EA3279.

Collaboration

Dans le but de rendre l’équipe d’«Un Chez Soi d’Abord» autonome dans la réalisation des questionnaires de suivi semestriels, EpiConcept a animé des sessions de formation dans leurs locaux à Marseille.

Avantages

Étant donné la volumétrie des données collectées quotidiennement par la quinzaine d’enquêteurs dans les quatre villes de France, il était indispensable pour l’équipe d’«Un Chez Soi d’abord» de réaliser la saisie en direct sur une base de données centralisée pour l’ensemble des sites de l’étude. Une telle organisation a trois principaux avantages par rapport à une resaisie depuis des formulaires papiers :

  • un gain de temps considérable
  • un gage de qualité
  • une assurance de sécurité

D’autre part, la population cible étant sans domicile et souffrant de troubles mentaux sévères, les interviews des patients ne pouvaient se réaliser que directement auprès d’eux, à leur rencontre dans la rue. Une solution déconnectée, sécurisée et centralisée était donc requise.

Challenges

Plusieurs challenges se sont présentés à nous lors de la conception de la solution logicielle. Faire en sorte que chaque patient puisse être attribué à un bras de l’étude, c’est à dire à la population bénéficiant d’un logement “UnChez Soi d’abord” ou à celle relevant du parcours habituel de droit commun (groupe témoin). D’autre part, compte tenu des problèmes mentaux dont souffraient les patients il a fallu particulièrement soigner la sécurité, l’ergonomie et la cinétique.

Les NetBooks devaient pouvoir être le plus transportables possible, mais devaient également pouvoir subir les conditions de la rue (températures d’hiver, d’été, chutes, vol...etc).

Charge de travail

Le projet a nécessité 90 jours de travail comprenant les développements, l’encadrement, la gestion de projet et les différentes réunions avec l’équipe d’«Un Chez Soi d’abord». EpiConcept a organisé des formations pour les enquêteurs sur le terrain, mais également pour l’administration du logiciel et le suivi de la flotte des NetBook par les coordinateurs.

Voozanoo standard et du développement custom : 70/30

La majeure partie du système d’«un Chez Soi d’Abord» repose sur du Voozanoo standard. Les deux principaux éléments spécifiques qui ont été implémentés pour le projet sont les flux de données entre la base centralisée et la flotte de netbooks (même si la connexion a été perdue lors du transfert des données) ; ainsi que la mise en place de masse des formulaires de saisie à partir d’un fichier Microsoft Excel.